A propos de l'auteur El lemurio

 

Quelques mots sur moi

J’ai étudié la photo dans un cadre très libre d’une université anglaise, ce fut pour moi un grand moment de partage avec d’autres étudiants et d’expérimentations de ce que la photo peut représenter. Je me suis laissé porter par des photographes tels que Cartier-Bresson et Lartigue, ainsi que par d’autres comme Leonard Freed, Lee Friedlander ou Joseph Koudelka.
Pendant cette période à Londres, mes pérégrinations me guidaient au fil des rues et j’étais absorbé par la façon dont la lumière, par magie peut transformer chaque chose. Ce fut aussi le cas au cours de mon premier voyage dans le Nord des États-Unis et au Canada. J’étais sans arrêt à l’assaut des lignes, des ombres, à traquer l’insolite. Rechercher toutes les nuances des gris pour faire parler la pierre, le grain de la peau, l'ombre du vent…
Mais petit à petit j’ai donné à mon œil l’envie d’autres horizons, moins familiers, voire plus hostiles. J’ai eu l’occasion de passer deux ans à Madagascar dans le cadre d’une coopération en tant que graphiste et photographe et c’est là, que j’ai réalisé que le sujet ne pouvait plus être seulement un paysage ou un coin de rue. J’ai voulu approfondir cette quête de l’Autre, donner plus d’humanité à mes clichés. En essayant tout de même de garder un regard simple, « ouvrir l’œil et non l’objectif », m’imprégner de tout ce qui composait mon quotidien. À cette époque, j’ai été particulièrement sensible à la personnalité et aux photos de Pierrot Men (Photographe malgache).
Aujourd’hui, j’utilise de plus en plus le dessin comme première touche à l’architecture de mes prises de vues. L’esquisse est là pour le premier lien et seulement plus tard, une fois que le contact est noué, je recherche le moment idéal du portrait et de l’instant. Saisir et être saisi par la scène, mais surtout laisser le temps m’envelopper et ne déclencher qu'au moment opportun.

Lorsque je regarde une de ces images, je replonge dans des souvenirs, je voyage à nouveau, je me remémore telle personne, telle histoire.
J’ouvre ce livre afin de vous offrir des images qui éveilleront peut-être en vous d’autres souvenirs et pour apporter un regard réactif et créatif.

L’image doit parler, doit livrer son message, les portraits aussi sont là pour témoigner. Ce n’est qu’une petite pierre lancée dans l’émulsion photographique, mais que je souhaite réaliser simplement et sobrement comme une réflexion au long cours…
Alors ouvrez l’œil et surtout n’hésitez pas à être critique et à me contacter si vous le désirez !
Julien